LES DIFFÉRENTS ESPACES A VISITER

 
 

Le Château-Fort de Guise est un vaste site qui comprend encore plusieurs hectares de fortifications, de maçonneries, de salles, de souterrains… Le parcours de la visite vous permet de découvrir les espaces les plus représentatifs du site, décrits ci-dessous, succinctement, pour vous donner envie de venir en apprendre plus !

 

 

La Galerie dite des Lépreux
 

 

Cette galerie Renaissance, en brique, s’appuie sur l’ancienne muraille médiévale du Château, en grès. Ainsi peut-on évoquer ici une partie de l’évolution de l’architecture militaire. Cette galerie comprend 24 créneaux de fusillade surmontés chacun d’une cheminée d’aération de 18 mètres de hauteur. Mais on raconte aussi que des Lépreux, qui y étaient enfermés, effrayaient les ennemis à l’approche du site…

 
 

Le bâtiment des 3000

 

 

Cet édifice, construit lui aussi au XVIe siècle, mesure 60 mètres de long pour 20 de large. Il comptait pas moins de 7 niveaux. Il a servi à de multiples usages : stockage des grains, casernement de soldats, celliers, arsenal… Aujourd’hui largement rabaissées, les maçonneries laissent cependant encore deviner l’impressionnante grandeur du bâtiment…

 
 

Le donjon

 

 

Le donjon constitue un espace central au sein du Château Fort. Toujours debout, il compte trois niveaux tous alimentés par un puits et reliés par deux escaliers. Il occupait à l’origine une fonction défensive mais également résidentielle, avant que le Château ne devienne une véritable forteresse militaire. Plusieurs fois adapté à l’évolution des armes et en particulier à l’artillerie, il est aujourd’hui dominé par des créneaux du haut desquels on tirait au canon.

 
 

La Collégiale Saint-Gervais Saint-Protais

 

 

L’église du Château fut une chapelle avant d’être progressivement agrandie à mesure que le site prenait de l’importance. Détruit au XIXe siècle, l’église a cependant bénéficié de fouilles de sauvetage par les jeunes bénévoles du Club du Vieux Manoir, dans les années 1960, ce qui fit à l’époque prendre conscience de l’immense intérêt patrimonial du Château et permis à l’association de recevoir le premier prix « Chefs-d’œuvre en péril » des mains d’André Malraux.

 
 

Le Bastion de la Charbonnière

 

 

Ce bastion englobe des maçonneries médiévales sur lesquelles il est lui-aussi en partie appuyé. Construit au XVIe siècle, en brique, il contient une grande casemate d’artillerie qui pouvait contenir deux canons et desservait par un couloir une petite casemate de tir installée au pied des remparts. Cette casemate, dont l’escalier d’accès est vertigineux, fut peut-être de temps à autre utilisée comme cachot…

 
 

Le Bastion de l’Alouette

 

>

 

Il contient pour sa part deux casemates d’artillerie reliées par un couloir d’accès, la première de ces casemates ayant été aménagée pour accueillir le musée historique et archéologique du Château Fort. 1000 ans d’histoire y sont présentés, à travers les objets des collections archéologiques provenant directement du site.

 
 
 
A TÉLÉCHARGER : DOCUMENTS D’ACCOMPAGNEMENT A LA VISITE LIBRE
 
Le Château Fort de Guise
 
The fortified castle of Guise
 
Het kasteel van Guise
 
Die Burg von Guise
 
El castillo de Guise